• contact.facetunisie@fondationface.org
  • +216 52 159 077

Ras Malek fi Darek Joumine Phase I

Start time 2022-07-01 08:13
Finished Time 2022-07-01 08:13
Content

Ras Malek Fi Darek Joumine Phase I : Pour une meilleure autonomisation économique des femmes de Joumine:

Les femmes rurales rencontrent de nombreuses difficultés pour accéder à un emploi. Des difficultés liées aux responsabilités familiales, mais aussi, par ordre d’importance : à cause de l’interdiction de la famille, le manque de formation, et les problèmes de transport. Près de la moitié des femmes interrogées disent vouloir lancer un projet (44.4 %). Elles souhaitent pour la plupart, un travail indépendant à domicile. A peine un cinquième des femmes rurales (19.7%) disposent d’un revenu propre, contre plus des deux tiers des hommes (65.3%). Les femmes sont donc, plus souvent dépendantes des revenus des autres membres de la famille (père, époux, fils…). »

Étant notre principal déclencheur, ces statistiques ont permis au programme « Pour une meilleure autonomisation économique des femmes de Joumine » de voir le jour en tant qu’idée de projet. Le concept s’inscrit dans le cadre du renforcement du rôle de la femme dans la vie économique en lui procurant la possibilité de développer et gérer une micro-entreprise à domicile lui permettant de s’insérer dans la vie socio-économique et avoir un revenu propre à elle grâce à la valorisation d’un savoir-faire séculaire souvent confiné dans les maisons, notamment pour la production de produits de terroir. Ce projet visera la région de Joumine.

Ce projet est une initiative pilote de création de chaine de valeur en se basant sur les produits et les richesses de la région de Joumine. En effet, l’objectif sera de créer une coalition entre les femmes productrice de valeur qui seront des fournisseurs de la matière première nécessaire à la production d’un produit final de terroir de qualité présentable prêt à être commercialisé à grande échelle. La région de Joumine est connue par la richesse en Plantes Aromatiques et Médicinales pouvant produire des huiles essentielles et/ou des huiles végétales d’une qualité supérieure, le miel, la couture / Broderie / tissage, la richesse en lait frais, etc.

De ce fait, encourager et accompagner ces femmes, optimiser leur encadrement socio-économique, les aider à mieux s’organiser et intensifier leur contribution à l’œuvre du développement de la région serait une importante opportunité. En effet nos objectifs sont en premier lieu le renforcement des chaînes de valeur locales en favorisant le développement de filière de commerce équitable, et en s’appuyant sur un réseau de femmes « créatrices de valeurs » à domicile ; tous les maillons de ladite chaîne doivent être intégrés dans le processus de production ainsi que la commercialisation. En effet, l’un des facteurs clefs de succès de ce projet est l’amélioration des compétences, des ressources et de l’efficacité au sein des groupements de femmes, ainsi que leur autonomisation. Soutenir la femme pour se prendre en charge, l’inciter à différentes sphères dont celle de prise de décision telle est notre principale vocation. Mettre en place un système de mentoring ainsi qu’un transfert de connaissances et ‘coaching’ à travers un ensemble de formateurs-accompagnateurs mis à la disposition des femmes dans le cadre de l’accompagnement et le suivi.

Le projet, vise à encourager et accompagner les femmes rurales de Joumine dans la création d’une activité génératrice d’un revenu afin d’optimiser leur condition socio-économique et d’intensifier leur contribution à l’œuvre de développement de la région. Ce projet consiste précisément au renforcement des capacités techniques et entrepreneuriales de ces femmes en matière de plantes aromatiques et médicinales (PAM) et autres activités artisanales et agricoles comme le tissage la broderie et la transformation laitière. Il s’agit également de structurer les activités en chaines de valeur qui permettrait de valoriser les produits du terroir, d’assurer leur commercialisation et de garantir aux femmes une autonomie financière.

Plus précisément :

Promouvoir et sensibiliser les femmes rurales aux opportunités entrepreneuriales ;

Créer un réseau de micro – entreprises et renforcer les chaînes de valeur locales, notamment les filières équitables, impliquant pour l’essentiel des femmes pouvant travailler à domicile et capitaliser sur leur savoir-faire de production de produits du terroir ;

Mettre en place une stratégie et des procédures de travail au niveau de chaque maillon de la chaine de valeur, l’objectif sera d’aboutir à des produits de qualité commercialisables à l’international.

Renforcer le marketing ainsi que le développement de la commercialisation des produits du terroir en développant une plate-forme et en favorisant la participation à des foire à travers lesquels on peut accéder rapidement au marché ;

Favoriser le développement économique des régions rurales ;

Soutenir les réseaux et les groupes de femmes rurales, tels que les coopératives

Favoriser les synergies entre différents acteurs du secteur public, privé et associatif.

Les résultats obtenus :

R1 : 50 femmes formées avec un micro-projet opérationnel produisant des produits de qualités prêts à être commercialisés.

R2 :   Réseau de formateurs et programme de formation mis en place.

R3 :   Commercialisation des produits à l’échelle nationale et internationale

Bailleurs de fond :