• contact.facetunisie@fondationface.org
  • +216 52 159 077

EBNI APPUI À L’INSERTION…

Start time 2022-10-07 22:13
Finished Time 2022-10-07 22:13
Content

EBNI APPUI À L’INSERTION SOCIO PROFESSIONNELLE DES JEUNES SORTANTS DES PRISONS EN RISQUE DE RADICALISATION :

Le projet EBNI lancé en mars 2018 et co-financé par l’Union Européenne, a pour objectif d’accompagner socialement et professionnellement 200 jeunes sortant de prison ou maison de rééducation dans le but de prévenir la radicalisation.

Les jeunes seront accompagnés tout au long d’un parcours de 6 mois alternant entre un accompagnement individuel (avec un référent issu du milieu socio-éducatif) et une participation à des ateliers collectifs (avec le soutien de collaborateurs et collaboratrices d’entreprises).

Toujours dans un objectif de réinsertion et de prévention de la radicalisation, il est important d’accompagner les jeunes à travers la participation à des projets socio-culturels et communautaires pour développer la création de liens avec d’autres acteurs et développer leur sentiment d’utilité.

Les jeunes accompagnés dans le cadre du projet EBNI ont entre 16 et 30 ans et ont passé au moins 6 mois en prison, suite à une condamnation pour un fait de droit commune

  • Durée du projet : le projet se décline en 3 ans / 4 régions Béja, Bizerte, Grand Tunis, Sousse

La premiére phase du projet était la phase de  mobilisation des parties prenantes :
Ministères , ONG et entreprises ,
plusieurs réunions ont eu lieu avec les ministères des Affaires Sociales, de la Justice, de la santé, de l’emploi, de la Jeunesse, de la Femme, la DGPR, la DGPS, l’ATFP, l’ANETI, les CDIS, les DPS, le centre d’observation des mineurs

Des accords et des partenariats se sont concrétisés à travers des conventions qui ont été signées avec le ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, l’ATFP, le ministère de la santé, le ministère de l’Education, le ministère de la Jeunesse et des sports, ainsi qu’avec des organismes de la société civile et du monde professionnel.

La cérémonie de lancement du projet EBNI a eu lieu, Mardi 23 octobre 2018, en présence de M. Faouzi Abderrahmane, Ex ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, M. Hatem Ben Salem Ministre de l’Education, M. Houssem Tebaibi représentant du ministère des affaires sociales, la représentante du M. de la femme, Mme Borsali représentante du ministère de la santé et M. Edouard Belloncle Attaché de la Délégation de l’Union Européenne en Tunisie.

Le séminaire a été clôturé par la signature de convention avec ABC Bank, l’AFORGHE et l’Association pour la promotion du Droit à la Différence (ADD).

La deuxieme phase était de la semaine de Co-construction de la mallette pédagogique , une mallette qui est composée des différents outils qui serviront à l’accompagnement des jeunes.Les différents acteurs participants à ces groupes de travail sont issus de la société civile, des institutions ( CDIS, DGPR, Ministère, etc.) et les entreprises partenaires. Une trentaine de participants ont participé à chaque atelier.

Les formations avec les accompagnateurs sociaux (psychologues et travailleurs sociaux appartenant aux CDIS, DPS, centre d’observation des mineurs, ATFP et autres structures) de Béja, Bizerte, Grand Tunis, Sousse qui ont bénéficié de sessions d’initiation à la radicalisation et l’identité individuelle & collective ainsi que des formations sur le kit d’accompagnement, livret et guide.

L’objectif général du projet est d’accompagner 200 jeunes sortants de prisons ou de maisons de rééducation.

Cet accompagnement sera réalisé avec l’appui des 40 accompagnateurs et des collaborateurs d’entreprises.

Cet accompagnement se fera sur 6 mois pour chaque jeune à travers 6 ateliers et modules :

-Techniques de recherches d’emplois TRE

-Module développement de l’esprit critique

-Identité individuelle et collective

-Activité sportive : réinsertion par le sport

-Activité culturelle : réinsertion par la culture

-Module entreprenariat et création de microprojets : une trentaine de jeunes vont pouvoir créer leurs micros projets

 

Il à noter en outre que des jeunes par le concours de FACE sont en train d’être placés et embauchés dans des entreprises partenaires et ou dans une formation professionnelle ou sont retournés à l’école

 

Bailleurs de fond :